Ch'ti crumble d'endive aux fruits d'hiver et maroilles

 

Après mon duo de diots et mon parmentier de choucroute, voici une nouvelle recette directement inspirée de celle de Ciorane : le ch'ti crumble d'endive aux fruits d'hiver.

DSC09212

Je crois que, depuis que j'ai goûté au maroilles, je ne peux plus m'en passer. Mon esprit fourmille d'idées pour le cuisiner, et j'ai hâte de vous les faire partager !! Mais revenons en au crumble... En réalité, il reprend non pas une mais 2 recettes de Ciorane avec son crumble de pommes au maroilles, que j'ai mixé en une seule parce qu'elles me faisaient toutes les 2 envies et que je n'arrivais pas à faire un choix. Mais, parce qu'il y a un mais, je les ai réinterprétées à ma façon. Et c'est ce que je m'en vais vous conter.

 

Ch'ti crumble d'endive, pomme et poire au maroilles

J'ai fait cuire une grosse endive à la vapeur, je l'ai coupé en morceaux et les ai déposés dans un plat à gratin sur un lit d'oignon émincé, j'ai aspergé de 2cc de vin blanc et j'ai mélangé le tout. Ensuite, faites cuire à la vapeur 1/2 pomme (assez grosse) épluchée et coupée en lamelles au pèle-pomme, et déposez ces lamelles sur les endives. Comme j'avais une poire en train de dauber dans le frigo, j'en ai également coupé quelques morceaux déposés avec les pommes. Tout de même, ne gachons rien... Parsemez de poivre.

DSC09202

 Auparavant, j'ai préparé ma pâte à crumble le matin même et l'ai réservé au frais pour qu'elle puisse bien sécher : dans le bol du robot, déposez 5CS de flocons de seigle avec 3cc de farine de sarrasin, du sel, du poivre, cannelle, gingembre, muscade, 1CS 1/2 d'eau et 2cc 1/2 d'huile d'olive. Mixez le tout, jusqu'à obtenir une poudre assez fine.

Déposez ensuite 3 belles tranches de maroilles sur les fruits, rajoutez un peu de poivre puis couvrir avec la pâte à crumble.

DSC09206

DSC09209

Enfournez à four chaud pour 25min à 210°, et servez, accompagné pour ma part d'une tranche de terrine de volaille aux petits légumes !

Un vrai régal que ce crumble. L'amertume de l'endive a disparu, noyée sous le sucré des fruits délicatement compotés, qui se marient à merveille avec la douceur du maroilles et contrebalancent un peu sa force de caractère. Et avec cette croûte croustillante aux parfums sucrés, qui n'est pas sans rappeler les marchés de Noël (d'ailleurs ma maison en a été embaumée).... Moi je dis HHUUUUUMMMMMMMM !!!!

DSC09221